mercredi 3 juin 2020

⚠️JEUDI !!! Livraison de colis de viande !

C'est ce jeudi 4 juin 
que vous venez retirer les colis de viande limousine, 
vos réservations de veau 
 et choisir sur place les autres pièces de veau de lait 
à La Cabane, à 15h. 

😉 Retrouvez le précédent post 


N’oubliez pas et soyez à l’heure si vous voulez du choix pour le veau de lait fermier ! 


Donc RV ã La Cabane, au Soulé,

dimanche 24 mai 2020

CARTE POSTALE PRODUCTEUR : LE GAEC de La Coumes !





Je suis Marius, le plus jeune des 4 associés du GAEC de la COUMES, à Saint Martin de Caralp. Nous avons chacun nos spécialités ; Bénédicte, ce sont les ovins viande, Eric et Thibault s’occupent des bovins viande et des travaux agricoles et moi de l’élevage des porcs charcutiers en plein air, de la transformation (découpe et charcuterie)  et de la commercialisation des produits de notre GAEC. 

Mon métier, mis à part l’élevage des porcs et leur transformation, c’est de mettre en valeur tout ce que nous produisons et de le commercialiser : bien sûr dans notre boutique à Saint Martin de Caralp, mais aussi dans des foires, des marchés, des manifestations diverses et, tout dernièrement, au Drive Rural du Soulé « Tout est du coin » !

Au début de mes études, je n’imaginais pas du tout cette voie : après un Bac Pro GMNF (Gestion des milieux naturels et de la faune), un BTS de gestion et maîtrise de l’eau et une Licence pro de gestion durable des ressources en agriculture, j’étais tout à fait sur une autre filière. Après mes études, j’ai entamé une réflexion et j’ai de suite été interpellé par les attentes des consommateurs : en vente directe, très ancrée dans notre terroir, la charcuterie traditionnelle ! 
Alors notre GAEC n’a pas chômé, on a mis en place ces nouveaux projets, on a mis au point nos recettes de salaisons en utilisant les savoir-faire traditionnels en charcuterie des anciens de notre village, puis on a testé et fait tester nos produits et, devant le succès, on a créé la boutique ! J’ai même repris des études pour préparer un CAP boucher ! 
Maintenant on est assez rôdés, on utilise les réseaux sociaux pour les commandes, on est bien repérés localement et notre boutique ouvre 3 fois par semaine. Les foires, marchés et manifestations augmentent encore notre visibilité. J’aime vraiment ce que je fais, l’élevage, la charcuterie et le contact avec les clients.

J’ai fait le choix de la race de porc charcutiers Large White /Piétrain, pour sa rusticité, son rendement et la qualité de sa viande. Nos porcs vivent en plein air et sont nourris avec des aliments non OGM , de l’orge, du maïs, du blé. Notre projet est de devenir autonomes pour toute la filière alimentaire et de la maîtriser entièrement, en agriculture raisonnée. 

Nous avons un désir d’ouverture et de convivialité : dans notre boutique, vous trouverez diverses marchandises de nos collègues producteurs du coin : fromages, gâteaux, pâtes, laitages, miel, confitures, pain, boissons et parfois légumes etc… 


Nous étions sur le point de lancer nos premières soirées à thème pour mettre en avant un produit, déguster un vin local, découvrir un groupe de musiciens du coin…  patience ! 
Ce qu’a révélé cette crise sanitaire c’est l’attirance des consommateurs pour des produits vendus à la ferme, la prise de conscience de l’intérêt de consommer différemment, du plaisir de rencontrer les acteurs de l’alimentation, sans intermédiaire…

Notre boutique, au cœur du village de Saint Martin de Caralp (à côté de l’école) est ouverte le mardi et le vendredi de 17 à 19h et le dimanche de 10 à 12h. Vous pouvez trouver notre actualité (annonce des colis, des ventes spéciales, des nouveautés…) sur notre page facebook GAEC de la Coumes ou sur notre site : http://www.gaecdelacoumes.fr/

Tel : 06 48 62 46 60
   



lundi 18 mai 2020

Colis de viande limousine et de veau de lait fermier

Les colis de viande Limousine seront prêts 
le JEUDI 4 JUIN 2020. 
Livraison à La Cabane de Mon Potager à partir de 15h 
Donc... à vos réservations dès que possible 
par SMS, mail (voir ci dessous)

Attention, ne pas utiliser "répondre" si vous recevez cet article sous forme de mail dans votre boite mail. Nous ne recevrions JAMAIS votre mail.  Utilisez uniquement les moyens qui vous sont proposés  

Les vaches  sélectionnées pour les colis de viande sont de race Limousine, nourries au foin, regain et luzerne de mes prairies (amendées uniquement au fumier). Pour renforcer leur immunité et éviter les traitements antibiotiques, mes vaches bénéficient de soins préventifs à base d'argile verte, de chlorure de magnésium et parfois de lithothamne.






Réservez dès maintenant votre (vos) colis de 5 kg

Les commandes seront honorées 
par ordre d'arrivée.
Les clients qui n'ont pu être servis lors de la dernière commande sont prioritaires pour celle-ci. 





- COLIS 1 : 5 kilos de steaks hachés 
Tarif : 14€ le kilo soit env. 70€ pour le colis 1

 - COLIS 2 : 2.5 Kg de steaks hachés + un rôti d'environ 1 kg et le reste en tranches à griller. 
Tarif : 15€ le kilo soit env. 75€ pour le colis 2. 

Les portions sont présentées sous vide, individuellement
 (sauf pour steaks hachés présentés par 2 mais scellés individuellement)

NOUVEAU : possibilité de réserver les abats ( foie, cœur, panse, tête, langue, rognons, os à moelle....)

                                                                Commandez

Prochaine livraison de viande limousine début septembre 2020

La viande de veau 


Cette photo d'une côte de veau des derniers colis  m'a été envoyée par un client !
Le veau de lait fermier élevé sous la mère se nourrit exclusivement du lait de sa mère et de ses "tantes". Ainsi sa chair est tendre, blanche, goûteuse et persillée ce qui en fait une viande d'exception. 




Vente sur place au détail et non en colis.
Réservations uniquement pour les rôtis , la blanquette et les tendrons, 
les autres pièces seront servies sur place... 
Soyez à l'heure si vous voulez du choix !
Prochaine livraison de viande de veau le 27 juillet 2020


dimanche 17 mai 2020

Carte postale producteur : Valérie & Paul MEGRET






Nous sommes Valérie et Paul MEGRET, apiculteurs installés depuis 20 ans dans la commune de Cadarcet, sur le versant au pied du Mont Coustans, à Gayet où nous déclinons, autour de la production de miel, des versions très variées de notre activité.

Tous nos miels sont produits en  zone montagneuse, à partir de 600m d’altitude :
Du miel de printemps à dominante pissenlit – fruitiers, du miel d'acacia, du miel de châtaignier et du miel de montagne de fleurs de prairies.
       

Le travail d’apiculteur 
est principalement consacré à la production de miel, de cire et de propolis. Mais il requiert beaucoup d’autres savoir-faire :

        L’élevage de reines
       La sélection de souches rustiques, production d'essaims.
        La lutte contre les prédateurs
       Le suivi des colonies (essaimage, vitalité...) et des floraisons.
        Les récoltes
        L’extraction
        Le travail du miel
        La mise en pot   
        La commercialisation
        La mise en hivernage des ruches

Paul : « L’aspect que je préfère, dans ma profession, c’est l'élevage et la sélection des reines, car c’est pour moi une recherche, une mise en valeur des qualités les plus nobles de mon travail sur les abeilles (santé, dynamisme, rusticité...) 
Pourtant il y a pas mal d’aléas dans la profession d’apiculteur : depuis notre installation il y a 20 ans, nous avons le sentiment que les abeilles sont de plus en plus menacées. Cela vient de plusieurs facteurs,  le dérèglement climatique, des prédateurs, notamment le frelon asiatique, mais aussi  l'homme et ses pesticides…il y a aussi des mortalités non expliquées.
Toutefois ce qui me fait toujours vibrer, c’est la liberté d'entreprendre, le lien avec la nature, ma contribution à une activité vertueuse avec un bilan carbone positif et le plaisir de travailler avec les abeilles et de partager avec elles de bons miels de qualité. »

Valérie : « Nous avons fait le choix du bio il y a un an : Les abeilles ont été nos meilleurs conseillères dans ce choix de consommer et de produire  propre, local, de privilégier les circuits courts et durables.
















   Les projets ne manquent pas, pour l'heure nous développons

  •  une gamme gourmande de confiseries et pâtisseries au miel. (berlingots, pain d'épices nature, orange, gingembre, nougat blanc et noir, et le dernier né le nougat glacé) ;
  •  une gamme de cosmétiques (savons shampoing, dentifrice, baumes, stick à lèvres, déodorant) ;
  •  une gamme pratique et zéro déchet : les tissus enduits à la cire d'abeille. »


En ce moment c’est le printemps, la période la plus intense où il faut être partout en même temps ! Merci à tous les nouveaux clients qui ont découvert nos produits à l’occasion de la création du Drive « Tout est du coin » !

Le Rucher de Cadarcet  - 06 04 03 37 89 -  Ouvert le samedi de 10h à 18h et sur rendez-vous le reste de la semaine.

dimanche 10 mai 2020

Carte postale Producteur : Didier Delpouy



Je suis Didier DELPOUY, j’ai 50 ans et j’ai une petite propriété d’un hectare et demi à Saint Martin de Caralp, juste en face du Drive Rural du Soulé. C’était une prairie que j’ai entièrement transformée.
Depuis 7 ans, je produits des plants, des arbustes, des fleurs, des légumes, des petits fruits … 
Mon travail, ce sont les semis, les multiplications de plants, l’entretien, la cueillette, et, habituellement, la vente dans les marchés de Varilhes et de Pamiers… C’est une activité quotidienne très prenante, très physique, particulièrement pendant trois saisons…
Ce que je préfère dans ma profession c’est m’occuper des fleurs, paysager un jardin, créer une ambiance avec des plantes, des arbres, des objets, de l’eau, des voûtes végétales, des allées fleuries…
La plus grosse difficulté c’est la tension face aux aléas de la météo, les tempêtes, la chaleur, la perte de récolte. C’est aussi la fatigue, les positions accroupies, voûtées, le poids à porter, le nombre d’heures de travail mais j’ai pourtant beaucoup de plaisir à exercer ce métier que j’ai choisi sur le tard alors que j’avais été boulanger-pâtissier, comme mon père, pendant des années.
Mon père a été boulanger à Foix, rue des Salenques. J’ai fait mes études au collège de Foix et quand mes parents ont vendu la boulangerie et quitté le département, j’étais encore adolescent et je m’étais juré de revenir en Ariège dès que je le pourrais. J’ai travaillé avec mon père et continué son métier mais, vers 40 ans, j’ai choisi ma voie et le métier que j’avais toujours rêvé d'exercer : le jardinage !
Je cultive de manière traditionnelle, j’utilise du purin d’ortie, du purin de prêle et parfois de la bouillie bordelaise. J’utilise le fumier de mon cheval et de mon âne et le paillage. Tous mes semis sont faits dans un terreau bio de superbe qualité. Mon projet c’est d’ailleurs de passer en bio dans un proche avenir.  
Depuis l’an dernier je me suis équipé de serres qui hébergent mes semis, puis mes plants et mes légumes selon leur stade de croissance. Dans tout le jardin fleurs et légumes sont mélangés, pour favoriser la pollinisation.
J’aurais le projet de vendre sur place et de localiser la vente de ma production. L’idée de Christelle de faire un Drive, je trouve que c’est l’avenir. D’ailleurs, pendant qu’elle fait sa pause pour organiser l’avenir du Drive, moi je propose dès maintenant  aux clients du Drive et des environs de continuer à me commander directement des plants, des légumes frais, des arbustes, et même de venir cueillir des petits fruits en saison. 
Un autre de mes projets serait de produire des légumes d’hiver…
Ce que j’ai au jardin ? Tous les plants de saison, des légumes, en ce moment des salades magnifiques, des radis, des échalotes, bientôt des petits pois, des courgettes, et puis quand la saison s’avance tous les légumes du soleil, les petits fruits, (cassis, groseille, fraises, framboises) et aussi figues et noisettes. Des hortensias, des lauriers roses, des hémérocalles, des crocosmias, des œillets d’inde, des marguerites, des dahlias, des spirées, des sauges de plusieurs couleurs, des plantes grasses et de rocaille mais aussi toutes les plantes aromatiques (thym, ciboulette, verveine citronnée, etc…) et j’en oublie sûrement beaucoup !


A partir de ce jour, vous pouvez m’appeler au 06 42 80 22 36 pour vos commandes  
(ou me laisser un SMS avec votre liste) et venir récupérer votre livraison 
le samedi après-midi entre 14h et 19h.


vendredi 1 mai 2020

On continue ?


Bonjour à tous ! 

  • Hier

C’est le 23 mars dernier que je vous soumettais mon idée de Drive, bénévole et solidaire, pour répondre aux besoins alimentaires en pleine crise sanitaire.  
Aussitôt vous m’avez répondu, encouragée et tout s’est enchaîné, le brainstorming pour trouver le nom, la recherche de producteurs, les premières commandes, les livraisons, le succès grandissant, la création du site pour les commandes en ligne…   6 semaines depuis la naissance de ce projet fou et l’immense plaisir d’avoir réussi la mission un peu folle que je m’étais fixée. 


  • Aujourd’hui

Enthousiasmée par vos attentes de fervents locavores, j’ai pu (grâce aux bénévoles qui m’aident à la préparation et aux livraisons mais aussi à l’équipe spéciale qui travaille d’arrache-pied sur le site) offrir une variété étonnante de produits locaux et de qualité. Merci aux producteurs qui ont répondu positivement pour fournir le drive. Nous leur avons offert une visibilité et pour ceux qui n’avaient plus accès aux marchés supprimés, c’était une belle opportunité. La synergie de nos efforts a fait la réussite de ce projet.  En ce moment, pas mal de producteurs qui ont découvert notre Drive me demandent à être référencés. 
Le Drive Rural « Tout est du coin », aujourd’hui, c’est plus de 40 producteurs, une amplitude de livraisons de 110 gros paniers/semaine, un beau site, attrayant, avec une technologie de plus en plus efficace, une organisation de mieux en mieux « huilée », une section bio importante et une offre de produits locaux très diversifiée. 


  • Et après ? 

Nous ouvrons demain le site pour la dernière commande avant le 11 mai, date de fin du confinement.
Est-ce que tout va s’arrêter ? NON ! car j’ai pris la décision de continuer cette aventure (dont je rêvais depuis longtemps) en donnant une existence légale et professionnelle à notre Drive Rural jusqu’à maintenant « pirate », solidaire et bénévole !
Pour le pérenniser, je dois réfléchir au financement d’un emploi à temps partiel pour faire tout le travail énorme qui, jusque-là, incombait à moi-même et à tous les bénévoles qui m’ont soutenue et aidée. 

Beaucoup d’entre vous m’ont dit « j’attendais ça depuis longtemps », ou « je sais maintenant que je veux continuer à m’approvisionner de la sorte, même après le déconfinement » … 
Je pense que des initiatives telles que notre Drive Rural, localisées ça et là dans notre département, seraient une merveilleuse solution pour proposer une alternative à la grande distribution (ou tout au moins une offre complémentaire, locale et qualitative).

La prochaine commande pour le samedi 9 mai sera ouverte vendredi 1er mai (oui ! aujourd'hui) et sera clôturée à 110 commandes. 
Une pause de 4 semaines m’est nécessaire :
- pour réorganiser la poursuite du Drive Rural (sur le plan légal, juridique et économique)
- pour étoffer encore l’offre des producteurs (car certains vont reprendre les marchés et ne pourront plus approvisionner le Drive Rural)
- pour souffler un peu, travailler dans mon potager, organiser ma saison d’éleveuse car c’est mon métier, je l’aime et je l’exerce avec passion !


  • Et vous ? 

Vous aurez de nouveau accès aux commandes du Drive le vendredi 5 Juin
D’ici là, je pense avoir avancé sur le projet et j’espère que je pourrai vous annoncer que grâce à vous et à votre fidélité, on peut créer un emploi à temps partiel pour professionnaliser le Drive Rural" ! C’est alors vous qui ferez preuve de solidarité en restant fidèle à notre étonnante aventure, à ces valeurs de production locale, saine et authentique que nous connaissions mais qui ont pris un nouveau sens pendant la crise sanitaire… 

Pour patienter durant cette pause, nous vous enverrons des « cartes postales » de nos producteurs pour que vous connaissiez mieux les produits que vous avez découverts et que vous allez découvrir, pour garder le lien et mettre un coup de projecteur sur tous ceux qui rempliront nos paniers de demain.  

Merci à tous, construisons ensemble notre avenir, celui qui résiste aux crises, aux pénuries, celui de la consommation locale, douce et saine. 

Drivement votre, 
Christelle

vendredi 24 avril 2020

Vente de veau de lait fermier !


Malgré les mesures de confinement, 
les producteurs locaux, 
en vente directe et circuits courts, continuent de travailler pour vous. 

Plus sûrement 
que dans  une grande surface, 
vous pouvez, passer à la ferme 
lundi 27 avril ã 15h précises.


Passez vos commandes par mail uniquement 
Lors de notre rencontre, merci de respecter les gestes barrière et de prendre les précautions que je vous indiquerai, nécessaires à votre protection et celle de tous.

La viande de veau 

 Le veau de lait fermier élevé sous la mère se nourrit exclusivement du lait de sa mère et de ses "tantes". Ainsi sa chair est tendre, blanche, goûteuse et persillée ce qui en fait une viande d'exception.